Si vous désirez vous installer sur l’ile de Malte, découvrez les différentes régions et les différents styles du pays, pour mieux choisir, en fonction de vos besoins et vos envies. 

Cet article vous détaille les différentes ambiances et styles de vie à Malte et à Gozo. Cela change fortement en fonction de la ville et parfois même, du quartier que vous choisirez.

Où habiter à Malte et à Gozo ?

La réponse à cette question dépend de vos goûts et de vos préférences personnelles. Malte offre un large choix, allant des villes très développées et dynamiques, aux petits villages ruraux calmes et authentiques, en passant par les stations balnéaires, bondées de touristes.

De manière tout à fait subjective et personnelle, nous allons vous donner des informations synthétiques, mais utiles pour choisir votre lieu d’habitation sur Malte ou sur Gozo.

  • L’Est: La capitale économique et son environnement : Sliema, St. Julian’s et les villes voisines comme Msida, Gzira, St Gwan et Sweiqi.
  • La capitale culturelle et les trois cités : La Valette, …
  • Le Nord avec ses stations balnéaires et ses plages de sable : Qawra, Buggiba, St Paul, Melhieha.
  • Le Sud.
  • Le Centre.
  • L’ile de Gozo et ses propres styles de vie.

L’Est

Sliema, St. Julian’s et les environs

« C’est là que tout se passe à Malte ! » diraient certains expatriés.

En effet, dans ces villes, nous trouvons le plus grand nombre de commodités : commerces, restaurants, cafés et clubs. C’est certainement la zone la mieux desservie de Malte : bureaux, hôtels, services, télécommunication haut débit, transports en commun et commerces internationaux.

Atterrir dans cette région permettrait une acclimatation en douceur, sans sentir certains décalages en termes de culture et de vie quotidienne.

Prisés par les expats, ces villes sont très cosmopolites où « seuls certains maltais peuvent s’y sentir étrangers », de l’avis de certains.

Si vous cherchez l’authenticité, le calme ou la verdure, vous devriez certainement vous intéresser à d’autres lieux que Malte, comme Gozo.

Victime d’un succès grandissant, l’immobilier est forcément plus cher, à l’achat comme à la location.

C’est aussi un lieu très intéressant pour l’investissement locatif, où les propriétaires n’auront aucun problème à trouver des locataires, pour la saison ou pour une location longue durée (à l’année).

Sans trop s’éloigner, des villes voisines comme Gzira, Msida, St Gwan, Kappara ou Sweiqi, offrent une alternative intéressante, où les logements sont moins chers, sans vraiment perdre de l’attractivité de cette zone très dynamique de Malte.

La valette

La Valette est une capitale assez inhabituelle, par rapport à d’autres capitales européennes. C’est un musée à ciel ouvert, selon la formule consacrée, où se concentrent beaucoup de monuments, de lieux à visiter, mais aussi des administrations.

Vivre à La Valette présente un certain charme, mais ça reste moins facile que dans d’autres zones : rues étroites, difficultés pour se garer, les nombreux visiteurs à tout moment de la journée et le calme parfois saisissant de la nuit.

La rareté des logements les rend chers, d’autant plus que les propriétés vendues ont tendance à être transformées en boutiques, en hôtels ou en bureaux de luxe.

Les trois cités

Ces villes populaires et authentiques offrent un style de vie assez romantique, pour certains, ou très Bobos pour d’autres.

De plus en plus d’expatriés anglais, français et d’autres nationalités européennes, y recherchent des propriétés anciennes à rénover, soit pour y vivre et bénéficier de cet environnement authentique ou bien, pour y créer des B&B, pour accueillir les nombreux touristes de Malte.

Malgré leur proximité de La Valette, les visiteurs sont généralement surpris par la longueur du trajet, dû à des routes assez étroites et un trafic dense.

Le Sud

Birzebugga, Marsaskala, Marsaxlokk et les villages du sud.

Dans le sud, deux ambiances existent : les villages maltais, peu sollicités par les expatriés et les stations balnéaires, qui offrent une alternative intéressante aux villes très touristiques, du nord de l’ile.

Les villes du sud ne manquent pas de bars, de restaurants et de belles petites plages. La vie y est agréable et abordable. C’est également le cas pour l’offre immobilière, plus particulièrement les programmes neufs (logement sur plan), qui fleurissent également dans cette partie de Malte.

L’inconvénient qui revient souvent, c’est son éloignement de Sliema et de St. Julian’s. Il faut compter 25-30 minutes en voiture et environ une heure en bus.

Le centre

Birkirkara, Mosta, Naxxar, Attard, Lija et les villes environnantes

C’est la partie la plus peuplée de l’ile, mais cela ne veut pas dire la plus animée. Les expats habitants dans cette région sont souvent amenés à se rendre à Sliema ou à St. Julian’s, pour leur travail ou pour sortir. La vie quotidienne y est moins chère ainsi que les logements.

Le meilleur commentaire lu sur cette région est le suivant : « quand on y vit, on est à la fois proche et loin de tout ». En effet, il faut peu de temps pour se rendre à n’importe quel endroit de l’ile. En revanche, il faut toujours se déplacer pour trouver un travail, un loisir ou une démarche administrative.

Tout cela est bien évidemment à relativiser, car l’ile de Malte reste assez petite et les distances ne sont jamais trop longues. Même si l’on s’habitue en quelques mois après votre arrivée, les distances et le temps de trajet n’ont plus la même signification qu’en Europe continentale.

Gozo

Cette ile maltaise est un lieu de villégiature, de vie paisible et de tranquillité, malgré l’afflux des nombreux touristes, intéressés par ses paysages splendides.

Pour les retraités ou les personnes travaillant comme indépendants, Gozo peut être une bonne option à prendre en considération. En effet, le cadre de vie est excellent, l’offre immobilière est variée et souvent plus abordable, et la vie quotidienne est moins chère.

Côté emploi salarié, à part dans le secteur touristique, Il n’est pas facile d’y trouver un travail. En effet, certains résidents de Gozo se rendent quotidiennement à l’ile de Malte pour leur travail.

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, malgré la petite taille de ce pays, les styles de vie y sont très variés et votre projet d’expatriation diffère, selon l’endroit que vous choisirez.

Dans cet article, nous avons tenté de vous donner quelques clés pour vous aiguiller,  mais cela n’est certainement pas suffisant pour prendre la bonne décision.

Nos conseillers franco-maltais seront toujours présents pour vous donner de plus amples informations et pour vous faire visiter ces différentes villes, pour mieux les apprécier et choisir en toute connaissance de cause.

FAITES-NOUS PART DE VOTRE PROJET !